High-Tech > Bac a ultrason

Bac a ultrason : avis, comparatif & tests

Le nettoyage à ultrason est actuellement une technologie en pleine expansion, et connaît un franc succès tant dans les ménages, que dans l’utilisation professionnelle. Cette réussite du nettoyage à ultrason se justifie par son efficacité. Les ultrasons, lorsqu’ils agissent, peuvent atteindre les recoins inaccessibles des objets, qu’ils nettoient. Le nettoyage par ultrason se matérialise par l’utilisation d’un bac à ultrasons. Mais face à la multitude de bacs à ultrasons présents sur le marché, comment faire pour choisir son bac à ultrasons ?

Le nettoyage à ultrason : comment ça marche ?

 

Comme il a été dit précédemment, pour nettoyer un objet à l’ultrason, le bac à ultrasons est un matériel indispensable. Son fonctionnement est assez simple. Pour nettoyer un objet, il suffit de placer ce dernier dans le bac, préalablement rempli par une solution de nettoyage (vinaigre blanc, eau dématérialisée, liquide vaisselle, produit de détartrage, produit spéciale pour ces bacs…). Pour nettoyer l’objet, le générateur d’ultrasons génère des énergies électriques pour l’envoyer vers les transducteurs. Ces derniers vont ensuite transformer les énergies en vibrations, qui vont être transmises dans le liquide de nettoyage. Dans la solution, une cavitation est alors créée. En conséquence, des bulles microscopiques sont alors créées et vont être propulsées dans le liquide afin de faire décoller les saletés des objets à nettoyer, et cela, même, dans les recoins les plus inaccessibles. Le nettoyage à ultrason peut être utilisé dans l’industrie de la plastique, dans le domaine de la médecine, dans l’industrie automobile, dans l’horlogerie ou bijouterie, dans l’électronique, dans l’armurerie, dans la mécanique, et enfin, plus récemment, l’utilisation de ce produit dans les ménages est de plus en plus répandue.

Les critères à prendre en compte dans le choix d’un bac à ultrasons 

             Les dimensions de la cuve

Le choix de la dimension de la cuve dépend du volume de l’objet à nettoyer. En effet, pour un résultat optimal, il est préférable de choisir un bac plus grand que les pièces à nettoyer. De plus, il est à noter que plus le bac est grand, plus il nettoie au mieux. Sur le marché, les dimensions des bacs vont de 1,5 litre à 30 litres. Pour un usage domestique, les cuves jusqu’à 6 litres de contenance sont suffisantes. Les objets qui peuvent être nettoyés avec ce type de cuve sont, entre autres, les bijoux, lunettes, appareils dentaires, monnaie. Ce genre de cuve peut, même, être utilisé par les professionnels, pour le nettoyage de certains objets pas très volumineux, tels que les pièces mécaniques, ou encore les armes à feu. Mais pour une cuve plus puissante, afin de nettoyer des objets plus volumineux et de grande quantité, il est conseillé de choisir des cuves entre 10 et 30 litres.

             La fréquence de l’appareil

La fréquence de l’appareil est exprimée en kHz. Il est important de tenir compte de la fréquence dans le choix du bac à ultrasons, car c’est lui qui détermine la finesse du nettoyage. Pour un nettoyage profond des objets, les bacs ayant une fréquence de 37 à 40 KHz sont à privilégier. 

             La puissance de l’ultrason

Comme vue précédemment, les ultrasons jouent un rôle important dans ce type de nettoyage. La puissance de l’ultrason est exprimée en watts. Pour un usage domestique, les bacs moins de 120 watts sont à privilégier. Pour un usage plus professionnel, les cuves entre 180 watts et 240 watts sont à opter. La puissance de l’ultrason, se mesure également par le nombre de transducteurs dans l’appareil. Plus les transducteurs sont nombreux, plus le lavage est efficace. 

            Le panier

Le panier est destiné à recevoir les objets à nettoyer. Il est essentiel d’avoir un appareil muni d’un panier, car sa présence évite les transducteurs à se frôler aux objets, au risque d’être détruit. Les cuves munies de paniers à inox sont à conseiller, car ce sont les plus résistants.

            Le chauffage

Le chauffage de l’appareil est utile pour le liquide de nettoyage, afin de faire décoller les impuretés sur les objets. Ainsi plus la température est idéale plus le bac nettoie. Cependant, il faut faire attention, car une forte température peut détruire certains objets. Ainsi, afin de régler la température de l’eau, il est recommandé de choisir un bac à ultrasons muni d’un thermostat.

            Le minuteur

Le minuteur est également un critère à prendre en considération. Son rôle est d’arrêter automatiquement l’appareil, selon le réglage fait par l’utilisateur. La présence du minuteur est plus sécurisante.

            Le dégazage

Le dégazage sert à se débarrasser des bulles d’airs microscopiques s’échappant de la solution nettoyante. Le dégazage est important afin d’entretenir le bac, et réduire la croissance microbienne. Le dégazage est surtout à conseiller pour les bacs à usage professionnel. La durée conseillée pour le dégazage est de dix à quinze minutes.

            Le robinet de vidange

  Pour les bacs destinés à l’utilisation professionnelle (plus de trois litres), un robinet de vidange est également nécessaire, afin d’entretenir l’appareil.

            La qualité de fabrication

Les bacs à ultrasons les plus résistants, et robustes, sont les nettoyeurs fabriqués en inox. Il est ainsi conseillé de choisir ce type de produit dans le choix du bac à ultrasons.

Les avantages d’un nettoyeur à ultrasons

 

Le prix d’un nettoyage à ultrason varie entre 50 € à 500 €. Toutefois, ce prix ne doit pas être un blocage, pour ne pas adopter ce type de nettoyeur, vu les avantages qu’il procure. En effet, d’abord, le bac à ultrason ne fait intervenir aucun humain. En ce sens, les objets ressortent du bac très propre. Comme il a été dit précédemment, avec un bac à ultrasons, les pièces sont nettoyées jusqu’aux recoins les plus inaccessibles. Ensuite, l’intérêt de ces bacs réside également dans sa rapidité. Le nettoyage ne dure qu’une quinzaine de minutes au maximum. Le bac à ultrasons a aussi l’avantage de préserver les pièces à nettoyer. Les objets ne sont point détériorer, et il arrive même que les pièces retrouvent leurs éclats d’origine. Enfin, n’utilisant ni de produit détergent, ni de solvant, les bacs à ultrason contribuent à la protection de l’environnement.