Jardin > Fendeur de buches

Fendeur de buches : avis, comparatif & tests

Lorsque l’hiver arrive, fendre du bois devient un calvaire pour les messieurs et aussi pour les grandes entreprises. De nos jours, fendre du bois ne posera plus problème avec l’invention des fendeurs à bûches. Fini les haches et le dur labeur, il est aujourd’hui possible de couper du bois à chauffer sans faire d’effort. Il existe en effet plusieurs types de fendeurs à bûches au choix sur le marché. Un casse-bois peut aussi avoir plusieurs spécificités et types comme celui électrique, hydraulique, etc. Il est toutefois à noter que l’utilisation des fendeurs à bûches est surtout destinée aux professionnels puisque les machines conviennent le plus aux grands travaux. Ces appareils conviennent aussi à ceux qui emploient des chaudières à bois ou des inserts.

Les types de fendeurs à bûches

Il est nécessaire de préciser que le choix d’un casse-bois dépend d’abord du nombre de stères à fendre en une année si possible. Il existe aussi trois sortes de fendeur de bûches si l’on ne cite que celui électrique, hydraulique ou encore thermique.

  • Fendeur à bûches électrique

Le casse-bois électrique convient plutôt pour ceux qui consomment du bois allant jusqu’à 10 stères en une année. Ces appareils sont connus pour leurs performances en énergie. Ils sont également prisés pour leur respect de l’environnement et sont moins bruyants que les autres appareils de son genre. Cet instrument peut en effet fendre jusqu’à 40 cm de diamètre et 30 cm de long avec un vérin qui peut atteindre les 10 tonnes. L’engin peut atteindre une puissance entre 1500 W à 3500 W. 

  • Fendeur à bûches thermique

Convenant aussi aux particuliers, ce type d’appareil peut fendre jusqu’à 12 stères chaque année. Le fendeur thermique est surtout apprécié pour sa grande puissance avec un moteur pouvant atteindre jusqu’à 4 temps et un haut débit. L’appareil peut en effet fendre du bois allant jusqu’à 11 tonnes pour une puissance équivaut à 5, 5 chevaux soit une puissance atteignant les 9000 W. Cet engin peut même fendre du bois allant jusqu’à 60 cm de diamètre, ce qui facilitera la tâche aux professionnels.

  • Fendeur de bûches hydraulique

Plus adapté aux professionnels, le fendeur de bûches hydraulique fonctionne à partir de la puissance d’un tracteur. Normalement, la poussée de l’engin débute à 11 tonnes. Par contre, celui-ci peut fendre des bûches atteignant les 35 cm de diamètre. Contrairement aux deux autres types de fendeur, le casse-bois hydraulique sera plus robuste et plus fiable et dispose d’une plus grande puissance. En gros, cette machine peut assurer un débit d’environ 12 stères et plus en une année.     

Les spécificités à prendre en compte

Les premières caractéristiques à évaluer avant d’acheter un fendeur à bûches sont la consommation en bois dans l’année ainsi que la taille des bûches en tenant compte de leurs diamètres et de leurs longueurs. Cependant, vous devez aussi savoir pourquoi voulez-vous l’utiliser, que ce soit par exemple à but professionnel ou tout simplement pour vos besoins en tant que particulier. De ce fait, vous devez savoir à l’avance la puissance et la poussée dont vous aurez besoin pour que vous puissiez bien choisir votre fendeur à bûches. Par contre, il existe aussi d’autres critères qu’il faudrait évaluer comme la durée de cycle de fendage, la taille du coin de fendage, les hauteurs de fendage au cas où vous aurez besoin d’une fendeuse verticale ou horizontale, la robustesse et la maniabilité de l’appareil, ses dimensions. En outre, avant d’acheter un fendeur à bûches, il est aussi nécessaire de consulter les fiches dédiées aux constructeurs telle la capacité d’huile, le matériau dont le châssis est fait, etc.

En outre, n’importe quel professionnel ou même particulier devrait aussi tenir compte de la nature du bois à travailler. Avant d’acheter un refend-bois, il est, en effet, nécessaire de savoir le type de bois à brûler, s’il s’agit par exemple de pin, de chêne, de poirier ou encore de hêtre, etc. Choisir le type de fendeur de bois dépend aussi de la nature du bois à fendre. Si l’on prend tout simplement l’exemple des bois résineux qui exigent d’un fendeur à bûches électrique. Ce type de bois fend bien et convient très bien à ce type d’appareil. Par contre, s’il s’agit d’un feuillus comme le hêtre ou le chêne, un fendeur de bois à moteur thermique sera recommandé pour ce type de bois qui exige un appareil plus performant d’au moins 13 tonnes.       

Sécurité et puissance avant tout

Lors de l’achat d’un fendeur de bûches, les professionnels se concentrent parfois sur la puissance de l’engin.  En effet, ces derniers veulent plutôt investir au niveau de la performance de la machine. La puissance d’une fendeuse peut en effet varier de 5 à 35 tonnes. De ce fait, il faudra choisir votre fendeur de bûches selon vos besoins en année et l’envergure du résultat que vous attendez. De ce fait, si vous choisissez un fendeur à bûches entre 7 à 10 tonnes, celui-ci conviendra surtout aux particuliers. Ainsi, il pourra fendre 10 à 12 stères chaque année pour des bûches ayant des longueurs équivaut entre 45 et 50 cm. Par contre, si le fendeur sera utilisé à usage professionnel, il faudra choisir un modèle plus puissant et performant afin d’obtenir une production plus importante.

Il est vrai que la puissance est un des critères à tenir en compte mais il est aussi important de miser surtout sur la sécurité. En effet, avant d’investir dans l’achat d’un casse-bois, il est toujours primordial de garantir la sécurité. De ce fait, il est nécessaire de bien se renseigner sur la fiabilité de l’appareil auprès de son revendeur. Il existe aussi des normes sur ces gros engins, tant pour usage professionnel que pour particulier. La conception de ces appareils doit en effet suivre les normes CE. Les normes CE vous garantissent en effet un travail en toute sécurité et un appareil plus performant comparé à d’autres. En outre, durant l’utilisation d’un fendeur de bûches, d’autres équipements ne doivent pas être négligé. Par exemple, il est conseillé de porter des gants, des chaussures de sécurité, des lunettes ainsi qu’un casque anti-bruit.