Sport > Velo pliant

Velo pliant : avis, comparatif & tests

Le vélo pliant est un moyen de transport très pratique en combinant avec un autre mode de transport commune comme le métro ou en travaillant tout seul. En effet, sa compacité, flexibilité peut se révéler d’un confort d’utilisation. Il faut noter qu’une place adaptée pour une voiture peut stationner jusqu’à 42 vélos pliés, cela signifie que vous n’avez aucune contrainte de stationnement.

Si vous êtes envie d’acquérir un vélo pliant pour votre travail ou sport cet article vous sera être utile. À vrai dire, nous allons dévoiler tous les critères de choix d’un vélo pliant dans les lignes qui se suivent. En revanche, le choix d’un vélo pliant dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Que ce soit pour combiner avec l’autre moyen de transport pour aller au travail ou tout simplement pour le plaisir en faisant le sport ou encore pour un simple trajet que vous devez passer chaque jour. Rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Quels sont les critères de choix à prendre en considération lors de l’achat d’un vélo pliant ?

Comme ce que je vous ai déjà dit précédemment, les critères de choix vont dépendre de l’utilisation. J’espère que vous avez déjà envisagé l’usage que vous en ferez avant la décision de l’acheter. Sinon, il vous semblera difficile de bien tomber sur le bon appareil qui correspond mieux à vos besoins.

L’encombrement et le poids.

C’est l’un de premier critère à prendre en considération pour optimiser le confort. Si vous avez l’habitude de prendre le train pour se déplacer au travail et vous devez aussi enchaîner votre trajet avec une distance considérable. Il vous faudra d’un vélo le moins encombrant possible pour pouvoir le rentrer dans les trains parce que le casier bagage est limité dans les trains SNCF. Cela vous permettra également d’atteindre l’objectif, un gain de place énorme pour le rangement à la maison.

De même pour le poids, pour monter et descendre dans les escaliers ou dans le bus, il faut privilégier le vélo avec un poids extrêmement léger. Son poids oscille de 14 à 17kg environ. En revanche, plus il est léger, plus son prix est cher, car la légèreté du vélo dépend du matériel utilisé pour la fabrication.

La taille des roues.

Certains d’entre nous négligent ce facteur, mais qui est vraiment important. La raison est simple, la taille des roues est un signe de confort d’utilisation et une vitesse de roulement intéressante ou au contraire. Un vélo à grande roue (20 pouces environ) est plus confortable qu’un vélo à roues de 16 pouces. Malgré tout, comme je l’ai dit souvent que le choix dépend de l’utilisation, un vélo avec des grandes roues est idéal pour les routes détériorées ou sur les pavés. Par contre, il ne va pas dans le métro ou le train vu qu’il est encombrant par rapport aux autres.

Bref, les vélos avec une grande taille des roues sont le plus confortables et le plus roulant à condition que vous ne l’utilisiez pas comme un transport additionnel en combinaison avec le moyen de transport public. Si l’encombrement est priorité pour vous, optez sur le modèle à roues de 16 pouces environ. Ce dernier est moins roulant, il n’est pas bon pour une route pavée.

La vitesse du vélo pliant.

Les vélos pliants possèdent des différentes variations de vitesse de 1 – 7 vitesses à choisir selon l’utilisation. Pour être adapté à tous types des trajets, la présence de vitesse est indispensable. Mais comment le choisir ?

Si vous n’utilisez votre vélo que pour un trajet pas très long, de votre domicile vers votre lieu de travail, les 3 vitesses vous suffiront. Pour un trajet très court, vous pourrez privilégier le vélo à une seule vitesse.

D’un autre part, si vous faites souvent des longs trajets sur des différents terrains, il vous faudra opter un vélo à 6 vitesses voire à 7 vitesses pour les trajets accidentés. Cela vous permettra d’adapter la vitesse à chaque changement de terrains.

Type de transmission.

Les vélos pliants ont généralement utilisé la chaîne comme transmission. Plus récemment, quelques vélos à courroie crantée sont apparus pour remplacer la chaîne. Celui-ci présente des avantages et des inconvénients. La courroie est appréciable pour éviter le risque de mains maculées ou pantalon à cause de la graisse, elle est aussi pratique pour les terrains plats. Mais, elle est très souple, pas pratique pour les dérailleurs externes.

En une phrase, le vélo à transmission courroie est déconseillé pour les trajets vallonnés.

Matériel en acier ou alu.

Lorsqu’on parle des matériaux, le poids et le prix sont concernée. À vrai dire, les vélos avec un cadre en acier sont souvent un appareil d’entrée de gamme avec un poids lourd mais souple tandis que les vélos en alu sont plus confortables et léger, mais ils sont évidemment plus chers.

En revanche, les cadres en acier sont moins coûteux, ils sont donc idéals pour ceux qui ont des budgets serrés. L’aluminium est un peu cher, mais il est parfait en termes de maniabilité, à recommander pour ceux qui en ont besoin en alternant le mode de transport commun (métro + vélo, vélo + train). Généralement, le prix d’un vélo pliant varie de 200 euros jusqu’à 2000 euros selon la gamme choisie.

 

Conclusion.

Pour terminer, le vélo est un appareil de transport super pratique de nos jours. Il n’est pas encombrant et se range partout. Vous pourrez le porter dans le train, le métro, et même dans l’avion grâce à sa compacité. Si vous l’utilisez quotidiennement en associant avec l’autre moyen de transport, optez pour le modèle le plus léger et facilement pliable, avec le matériau en aluminium si possible. Par ailleurs, si vous l’utilisez temporairement pour des trajets directs ou des courses, il est vivement conseillé d’opter le modèle à grandes roues qui est beaucoup plus roulant. En tout cas, il faut veiller toujours sur l’encombrement parce qu’il est différemment au vélo classique.

Pour un confort d’utilisation, il convient de bien choisir son vélo pliant en fonction du besoin. Afin que vous ne soyez pas tombé sur un appareil qui ne vous servira rien, suivez attentivement ce guide d’achat.